Home / femmes entrepreneuses / 24 heures avec… Ilana Koskas, créatrice et directrice du programme Optision

24 heures avec… Ilana Koskas, créatrice et directrice du programme Optision

ilana-koskas-femme-entrepreneuse-webavivIlana Koskas a 32 ans et a créé en un an seulement un programme déjà réputé et bien rempli. Elle est arrivée en Israël il y a treize ans, juste après son bac. Aujourd’hui mariée et mère de quatre enfants, elle a auparavant travaillé dans le milieu associatif puis au sein de MASSA en tant que responsable des programmes francophones où elle a été au contact des jeunes. Cette expérience lui a permis de comprendre les besoins de ces derniers. Nous l’avons suivie dans l’une de ses trépidantes journées.

6h30 : ma journée commence tôt avec les enfants. J’ai la chance d’avoir un mari qui m’aide beaucoup et, grâce à une bonne organisation, à 8 heures du matin, ils sont tous au jardin d’enfants ou à l’école. Ma deuxième partie de journée peut alors commencer.

8h00 : J’attrape mon ordinateur et je m’installe deux heures dans un café pour travailler. Je réponds aux e-mails que je reçois, je planifie des réunions, je passe des appels… Je suis en contact avec une multitude d’interlocuteurs et c’est une des choses qui rend mon quotidien passionnant. Dans le cadre du développement du programme, je peux parler aussi bien avec l’université d’Hadassa qu’avec Laurent Levy – le directeur d’Optical Center – des écoles en France, des personnes du programme Massa… Résultat ? Dès janvier 2016, nous allons pouvoir ouvrir une nouvelle passerelle qui sera subventionnée par l’office des étudiants. Un grand pas pour nous et la récompense bien méritée d’un travail de longue haleine !

Le midi je me rends à l’oulpan Etsion de Jérusalem. C’est ici que se trouvent les jeunes du programme.  C’est un véritable plaisir pour moi de déjeuner avec eux, cela me permet de savoir comment ils vivent l’expérience, ce qui les intéresse, les difficultés éventuelles qu’ils peuvent rencontrer… Et bien sûr, je représente pour eux un soutien moral, ils n’hésitent pas à me poser leurs questions Cette étape, certes informelle, est cruciale pour mon suivi du programme. Apres tout, cette année était la première pour Optision ! Tout ce que je recueille de leur part m’est donc extrêmement précieux. J’enchaine ensuite avec  plusieurs réunions. Au cours de ces réunions, je suis parfois la seule femme au milieu d’hommes mais je n’ai jamais ressenti de machisme ou de sexisme. J’ai la chance de travailler avec des gens formidables et à aucun moment je n’ai rencontré d’obstacles parce que je suis une femme. On ne m’a jamais prise de haut.

ilana-koskas-optisionDeux fois par semaine, je rends visite aux jeunes à la fondation Optical Center pour les voir dans leurs conditions de travail. Mon astuce pour tenir le coup pendant ces journées à 100 à l’heure ? Deux canettes de Coca Zero. Ca me canalise.

A partir de 15h30, ma vie de maman reprend et je vais chercher mes enfants. En théorie, mon ordinateur est éteint… Mais je garde un œil sur mes e-mails grâce à mon smartphone quand les petits jouent au parc, par exemple.  A 20 heures, tout le monde est couché et les e-mails reprennent. Je fais également pas mal de compte rendus. Je travaille principalement sur ordinateur et c’est assez appréciable car, il n’y a pas si longtemps, à l’époque où Optision était en cours de création, je me déplaçais énormément. En un an, j’ai effectué pas moins de quatre voyages en France pour rencontrer les écoles d’optique, les centres communautaires, les lycées juifs, faire les salons, présenter mon programme, le faire connaitre, trouver des fonds… Sans compter le travail en amont ici en Israël avec l’administration, les équivalences d’un pays a l’autre. C’était intense et très grisant ! Mais épuisant.

Mon conseil à une maman qui veut entreprendre ? Il fut un temps où j’étais bien trop perfectionniste, mon travail était une véritable obsession et je ne profitais même plus des bons moments de détente, des vacances… Avec le temps, j’ai appris à connaitre mes limites et à me connaitre moi aussi. Il est essentiel de savoir s’arrêter de temps à autre pour ne pas perdre ses objectifs et sa productivité.

Bravo Ilana, merci pour cette journée fort enrichissante et bravo pour ce que tu fais pour les jeunes !  Les former, les aider à trouver un travail, à s’intégrer et à avancer dans leur nouveau pays : voilà une mission  importante et nécessaire !

 

*Le programme Optision 

Lancé en janvier 2015, Optision est un programme pour les jeunes Français se destinant aux métiers de l’optique en Israël. Le mari d’Ilana est optométriste et c’est ce qui l’a poussée à suivre cette voie, sans compter que c’est un domaine incontournable. Avec des cours d’oulpan le matin, des cours professionnels et des après-midi de stage à la fondation Optical Center, sans compter toutes les activités comprises dans le programme Massa, Optision est un programme riche et complet qui forme efficacement les jeunes ! Un prochain programme de passerelle avec Hadassa en optométrie ouvre en janvier 2016.

En savoir plus : http://www.programmeisrael.org/optision-2/ ou sur Facebook

Pour contacter Ilana Koskas, vous pouvez remplir ce formulaire


Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone

Votre message

 

About webaviv

WebAviv est notre agence de communication et de marketing en ligne implantée à Jérusalem au service de la communauté juive en France et en Israël. Nos domaines d’expertise ? Le conseil en stratégie digitale, la création de sites et de landing pages, les campagnes e-mailing, la communication sur les réseaux sociaux, la veille concurrentielle et le référencement (SEO, PPC ou SMO). Ajoutez à cela une bonne dose de curiosité, une pincée d’innovation et l’envie de satisfaire nos clients et vous comprendrez pourquoi nous sommes une agence pas comme les autres. Nous adorons le web et nous adorons notre ville et, grâce à notre métier, nous avons la chance de rencontrer tous les jours des gens formidables qui font des choses géniales et qui gagnent vraiment à être connues, c'est le but de ce site !

Check Also

barbara-difficulte-scolaire-israel

Finis les blocages, vive l’apprentissage ! La médiation cognitive avec Barbara Cohen

« Manque de méthode », « dissipé » ou « peut mieux faire »… combien de parents ont déjà vu ces ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>